Juin 23

Voyager au Sri Lanka pour visiter 4 parcs nationaux et réserves naturelles

Le Sri Lanka est un pays doté d’un patrimoine culturel particulièrement riche faisant partie de ses principales attractions touristiques. Par ailleurs, de part et d’autre du territoire sri-lankais se trouve également plusieurs parcs nationaux ainsi que des réserves naturelles qui abritent les trésors naturels du pays. Si vous êtes un amoureux de la nature et que vous envisagez de voyager au Sri Lanka, ces derniers sont alors incontournables. Voici d’ailleurs une petite sélection de parcs et réserves naturelles sri-lankais qui méritent vraiment un détour lors de votre séjour dans ce pays.

Le parc national de Yala

Le parc national de Yala fait partie des parcs nationaux sri-lankais les plus prisés des touristes lors de leur voyage au Sri Lanka. Il est d’ailleurs l’un des meilleurs endroits sur le territoire sri-lankais pour découvrir la richesse du patrimoine naturel du pays. Bien que le parc national de Yala soit le deuxième plus grand en terme de superficie (980 km²), seulement une petite partie est ouverte au public afin de protéger ce véritable sanctuaire d’animaux sauvages. Néanmoins, vous pouvez très bien visiter cette portion du parc en participant à un safari. Vous aurez ainsi l’occasion de découvrir des éléphants du Sri Lanka, des cerfs axis, des macaques à toque, des ours lippus, et bien d’autres animaux sauvages encore.

Le parc national de Wilpattu

Tout comme le parc national de Yala, le parc national de Wilpattu est également très populaire auprès des voyageurs de passage au Sri Lanka. Mais contrairement à ce dernier, l’accès au parc national de Wilpattu est limité si bien qu’il est souvent nécessaire de faire une réservation auprès des tours opérateurs pour assurer la visite dans ce parc en safari lors de votre séjour. Sinon, il est réputé pour ses nombreuses espèces fauniques et floristiques endémiques qui sont en plus relativement faciles à observer que dans le parc national de Yala. En effet, outre les éléphants du Sri Lanka, vous aurez beaucoup plus de chance d’apercevoir les fameuses panthères de Ceylan ou léopards du Sri Lanka dans ce parc, ses principales vedettes.

Crédit photo : Rehman Abubakr [CC BY-SA 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

Le parc national de Horton Plains

Si vous souhaitez découvrir de somptueux paysages naturels lors de votre séjour au Sri Lanka, le parc national de Horton Plains est alors incontournable. En effet, en explorant cette aire protégée sri-lankaise, vous aurez l’occasion d’admirer plusieurs paysages à couper le souffle comme la fameuse falaise de World’s End par exemple. D’ailleurs, cette dernière fait partie des principales attractions touristiques de ce parc. Il en est de même pour les nombreuses chutes d’eau spectaculaires qui s’y trouvent, à l’instar de Bambarakanda Falls ainsi que Diyaluma Falls entre autres. Mais ce n’est pas tout, ce parc abrite aussi quelques espèces fauniques et floristiques endémiques aussi bien de cette région précise, mais également au Sri Lanka.

La réserve forestière de Sinharâja

Les amoureux de la nature seront particulièrement ravis de visiter la réserve forestière de Sinharâja. Si tel est votre cas, elle est sûrement l’un des sites naturels sri-lankais à surtout ne pas oublier de découvrir. En effet, elle a été reconnue par l’UNESCO comme réserve de la biosphère, mais en plus, elle est également inscrite par ce dernier sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité. Comme son nom l’indique, cette réserve est particulièrement riche en forêts dont plus de 60 % des espèces arbres qui s’y trouvent sont endémiques. Les espèces florales ne sont pas en restes puisqu’elle abrite aussi un pourcentage très élevé d’espèces de plantes et de fleurs endémiques du Sri Lanka. Par ailleurs, les ornithologues et les passionnés d’observation d’oiseaux auront la chance d’observer dans cette réserve plus de 70 % des espèces d’oiseaux du pays, dont 50 % d’entre elles sont endémiques.

Juin 23

Madagascar : l’île au trésor

Parmi les plus belles destinations de voyage du monde, vous avez les Caraïbes, le Japon, Venise, Paris, etc. Mais n’oubliez pas dans le lot l’île de Madagascar. Cette ancienne colonie française a plus d’un tour dans son sac. Sites touristiques haut de gamme, En savoir plus »

Juin 21

Que ramener du Pérou en souvenir d’un voyage ?

Le Pérou est un pays aux mille merveilles qui n’attend qu’à être découvert par les globe-trotters des 4 coins du monde. En y voyageant, ces derniers auront l’occasion de vivre des moments inédits aux côtés de leurs familles ou de leurs amis. Alors, pourquoi ne pas emporter quelques objets en souvenir de cette fantastique expédition ? Sur place, les vacanciers auront le choix quant aux articles à emmener en guise de souvenir. À titre d’information, il est interdit de transporter les œuvres originales hors du territoire. Il n’est pas difficile de dénicher les reproductions lors d’un séjour Pérou. En plus d’être à des prix abordables, ils sont aussi présents sur les étals des marchés.

Les lainages typiques du Pérou

Le Pérou est aussi célèbre pour ses textiles. Durant un séjour au Pérou, les voyageurs dénicheront divers articles faits à partir de laine d’alpaga. Ils verront, dans les boutiques et les marchés, des couvertures, des ponchos et des pull-overs. Un bon nombre de ces merveilles sont faits à la main par des artisans passionnés de leur travail. Certains d’entre eux préfèrent même fabriquer leurs lainages sur des métiers à tisser plutôt que des machines. Leur dur labeur se reflète à travers la beauté des produits une fois finis. Sur les ponchos traditionnels, par exemple, ils peuvent dessiner divers motifs et symboles. Le tout est généralement haut en couleur, de quoi ravir les personnes adeptes du flashy. D’autres ponchos sont plus sobres avec du noir, du gris et du marron. En bref lors d’une expédition au Pérou, les routards auront l’embarras quant au style des articles à acheter. Pour trouver leur bonheur, ils sont invités à se rendre au marché de Juliaca, de Cuzco ou encore de Puno.

Des photos témoins des bons moments passés au Pérou

Quoi de mieux que d’emporter des souvenirs en image de son expédition au Pérou ? Lors d’un circuit, les globe-trotters auront tout le temps de réaliser des photos inédites de leurs moments de joie et d’émerveillement au-dessus du fameux Machu Picchu ou encore de la cordillère blanche. Sinon, ils pourront faire des selfies avec les compagnons de voyage rencontrés au cours d’un Pérou séjour. Pas besoin d’un site spécial pour réussir un cliché, il suffit d’être au côté des bonnes personnes et de profiter de leur présence. Mis à part cela, les amateurs de photographie animalière trouveront leur bonheur en se rendant au parc national de Manú, une aire protégée au sud-est du Pérou. Dans ce coin de paradis, les explorateurs apercevront des Aras militaires, des Loutres géantes et des jaguars. Enfin, ceux qui ont pour projet de photographier des monuments historiques ne seront pas déçus des nombreux édifices archaïques qui jalonnent le Pérou.

Juin 21

Découvrir des nouvelles villes en voyageant

Prendre un peu l’air et fuir le stress quotidien. Il n’y a pas mieux que de prendre un peu l’air et sortir du train-train quotidien ainsi que la routine journalière. Le fait de voyager nous acquiesce de faire des nouvelles rencontres et cultures. Ainsi que de prendre en compte de nouveau la réalité qui est totalement différente de celle des autres. C’est une occasion aussi de se ressourcer. Le stress diminue et notre disposition à se relaxer s’accroît pendant la saison des grandes vacances. Mais toutefois, se relaxer nécessite un budget onéreux assez important et ceci selon la destination prévue pour votre voyage. Ci-dessous alors des points à revoir pour bien préparer votre voyage.

Le budget : à prévoir pour bien planifier son voyage

Ayant comme objectif de se détendre au maximum avec un budget un peu serré. Voyager tout en économisant reste l’une des stratégies le plus répandue depuis des décennies. Pour profiter de tous les astuces, il est mieux de préparer en avance son voyage. Le budget voyage doit être conçu des mois à l’avance avant d’entreprendre les démarches avant de ne pas se heurter vers des mauvaises surprises. En premier lieu, il faut déterminer le lieu ou vous allez passer vos vacances. L’étudier : le coût de la vie, l’hébergement. Si le choix de votre destination ainsi que la durée du séjour est adéquate avec le budget disponible. Ainsi, il est nécessaire des divisés le budget y afférant en 2 catégories : le budget durant le séjour et le budget lié au voyage. D’une part, le budget lié au voyage doit inclure les frais liés au billet d’avion ou au frais de déplacement ainsi que les autres frais liés au voyage tels que les formalités : assurances, les diverses taxes. D’autre part, le coût de la nourriture, de l’hébergement, du déplacement, de la communication (téléphone, internet), etc. sont inclus dans le budget durant le séjour. Ainsi dans le but de rendre à terme le voyage en question et ne pas être au dépourvu avant la date de retour, il est important de garder un œil averti sur ses finances pendant le voyage et ce d’une façon constante.

Comment se déplacer durant votre séjour ?

Pendant les périodes de vacances, il est très difficile de choisir ainsi que d’y trouver des moyens de transports les plus fiables. On a du mal à s’adapter avec les modes de transports disponibles tel que les pousse-pousse, tuk-tuk dans certain cas. Tout dépend des endroits ou vous souhaitez visiter. La question s’impose alors. Est-il préférable d’aller en bus, en vélo, en taxi ou en train Par exemple, si vous êtes à Madagascar en faisant la balade sur le canal des Pangalanes dans la région Est. Votre mode de transport doit être le bateau car c’est le seul mode transport dans cette région. Ainsi que le meilleur moyen de transport pour quitter l’aéroport lors de votre arrivée pour rejoindre la ville : navette ou prestataire dans le transfert aéroportuaire. Tout dépend de votre budget s’il est assez souple. Prendre un Taxi reste la meilleure solution, il propose des services personnalisés selon vos demandes.

Juin 20

La fondue de calmar célèbre à Dai Lanh

Situé entre le col Ca et Co Ma, la plage Dai Lan se trouve dans le district de Van Ninh, la province de Khanh Hoa. C’est la dernière destination de la route côtière de Vung Tau à Quy Nhon. Au pied du col Co Ma, il existe de nombreux sites touristiques tels que : Diep Son, l’ile Dam Mon, Mui Doi…

Le paysage des montagnes attire les touristes  mais les  calmars Dai Lanh est également plus attrayante. La structure géographique de la mer profonde a créé des calmars délicieux de la région. Ainsi, sur la route  traversant le col  Co Ma,  environ 15 kilomètres,  il existe beaucoup de restaurants qui vendent la fondue des calmars.

Les pêcheurs à  Dai Lanh sont  spécialisés dans la pêche au calamar. La nuit, des centaines de bateaux éclairés par la lumière des lampes néon comme une ville des  étoiles gagnent le large. Les calmars frais  sont mis sur l’assiette, apportés à la table en attendant de tromper dans le pot de fondue. Quel délicieux !

Parce que  les calmars sont frais, donc l’accompagnement est assez simple pour éviter de diminuer la saveur de calmar.  Le bouillon  aigre et piquant est une combinaison de racine de gingembre frais, ananas, un peu  de sauce shacha  pour donner le rouge attrayant.

On met la fondue sur la table en inox typique des restaurants à Dai Lanh, puis apporte le calmar et une grande variété de légumes. Si vous voulez profiter des morceaux  de calmar délicieux,  il vaut mieux que vous preniez un morceau, trompiez dans la fondue, puis vous mangez avec la sauce de poisson et le vermicelle de riz. On peut se sentir les calmars frais, la saveur piquante de bouillon et le piment. En outre, vous pouvez admirer le paysage et profiter l’ambiance pure de cette destination.

Pour la première fois de prendre ce plat, vous serez surpris de son prix. La fondue  pour quatre personnes coûte seulement 200 000 VND. Si vous avez envie  de manger encore une fois ce plat. N’hésitez pas à acheter une partie qui se compose de légumes et calmar  avec le prix  100 000 ou 150 000 VND en fonction de votre demande. La fondue Dai Lanh est très convenable pour le temps froid, et pourtant, vous pouvez profiter ce pat à tout temps lors de voyage à Khanh Hoa.

Juin 20

Un voyage dans la capital Japon

 

Un passage à Tsukiji, le plus immense commerce de poissons de la planète

Enrichissez votre matinée en rejoignant très tôt cette cité portuaire de la capitale japonaise. Vous serez impressionné par l’image que procure Tsukiji lors de vos voyages au Japon. Environ 2 000 t de poissons y transitent tous les jours. Vous serez fasciné d’assister aux fameuses enchères aux thons. Ces derniers peuvent se vendre à des prix très couteux. La transaction record remonte en 2013 quand un thon rouge géant de 200 kg a été cédé pour 1,3 million d’euros. Le marché couvert sera la deuxième étape durant votre exploration de Tsukiji. Vous y trouverez de nombreux types de poissons. Mise à part l’obligation de respecter des consignes strictes, les balades dans les immenses galeries de Tsukiji seront des moments de promenades agréables. Puis, vous pouvez terminer votre parcours à Tsukiji en rejoignant les halls extérieurs. Les produits proposés sur les échoppes des marchands y sont diversifiés et la plupart sont mêmes étrangers pour les touristes. Enfin, le marché abrite également des restaurants qui vous servent des sushis et des poissons frais à déguster sur place.

Découvrez les merveilles d’un monument religieux légendaire

Localisée dans le secteur d’Asakusa, le temple de Sensō-ji est le plus ancien des édifices de Tokyo. Il a été construit à l’époque de l’impératrice Suiko (593–28). Selon les récits historiques, des événements importants ont rendu célèbre ce site. Deux frères se sont voués au bouddhisme après avoir découvert sur les lieux une statue de la déesse « bodhisattva Kannon ». Depuis, le monument est dédié à la divinité ainsi qu’à ces deux personnalités. Il est composé d’une porte principale ou « Kaminarimon » ou « porte du tonnerre ». Cet accès débouche sur une longue ruelle marchande. Plusieurs magasins y résident, permettant aux touristes d’acheter des souvenirs durant leurs voyages Japon. Lorsque vous arriverez à la place centrale du temple, vous pouvez admirer les différents bâtiments qui s’y trouvent et apprendre davantage sur la culture japonaise à travers des visites guidées.

Des moments de détentes dans le parc d’Ueno

Partagez une excursion en groupe ou en famille dans un cadre verdoyant durant vos voyages Japon au parc d’Ueno. Cette aire de repos, siégeant au cœur de la ville, est un refuge idéal pour éviter les vacarmes et la pollution de la mégalopole. Le parc d’Ueno-Onshi est un endroit à ne pas rater. Cet espace vert s’étend sur 62,6 ha et abrite de prestigieux musées. On y trouve le musée national de Tokyo où sont exposées 100 000 pièces de collection anciennes. En outre, votre promenade sera remplie d’amusement si vous passez au zoo d’Ueno. Ce site accueille près de 10 000 animaux issus de 900 espèces différentes, dont les célèbres pandas géants.

 

 

 

Juin 16

Une solution pour tous les déplacements

Derrière ce terme barbare se dissimule toute une série de prestations innovantes. VTC comme Voiture de Transport avec Chauffeur, ou encore Véhicule de Tourisme avec Chauffeur, est un service qui s’adresse aux particuliers et aux professionnels contraints de se déplacer en urgence ou de manière personnalisée. Maintenant, les voyageurs peuvent réserver en ligne, En savoir plus »

Juin 16

Voyager en Afrique et découvrir les pays les plus prospères du continent

Selon les statistiques mondiales, les pays africains sont aujourd’hui en train de prendre conscience de leur potentiel. Ceux qui ont eu la chance de s’offrir un voyage en Afrique ont certainement constaté que certains états du continent méritent d’être encouragés pour les efforts qu’ils ont réalisés ces dernières années. Les résultats du récent Doing Business et ceux des analyses du Legatum Institute témoignent de la prospérité de ces belles nations.

Un classement basé sur des critères spécifiques

Pour qu’une économie puisse être qualifiée de prospère, elle devra vérifier certains critères que les experts ont pris la peine de mettre en place. De cette manière les données seront plus représentatives de la situation des pays concernés. Ceux qui décident de passer leur séjour en Afrique auront l’occasion de constater si les statistiques sont adaptées à la réalité des nations du continent.

Dans le cas du Legatum Institute qui évalue chaque année le niveau de prospérité de chaque État du globe, le classement est basé sur 9 principaux critères, dont la sécurité, la gouvernance, l’éducation, la santé et le contexte économique. On ne s’étonnera pas donc de voir qu’au niveau mondial c’est la Nouvelle-Zélande, la Norvège et la Thaïlande qui figurent en tête de liste. Les analystes ont aussi adopté un autre indice déterminant pour voir si la prospérité est équitable au niveau des pays. Une région peut être riche, mais présenter un paysage social et économique très contrasté. Les spécialistes ont alors mis en place une référence qui se porte sur l’écart PIB/habitant.

En ce qui concerne le Doing Business, les critères se focalisent sur la réglementation des affaires et celle des droits de propriété dans chaque pays. Les indicateurs pour le classement mettent généralement en avant une dizaine de domaines incluant la création d’entreprises, le transfert de propriété, la protection des investisseurs, le volet fiscal ou encore l’octroi de permis de construire dans la branche immobilière. Les données recueillies servent à évaluer la situation économique des nations et à fournir des propositions de réformes en cas de défaillance.

Les pays africains qui sortent du lot

Si les résultats concernant tous les pays du monde, c’est surtout la performance des États africains qui ont marqué les récents classements. Parmi les meilleurs, vous avez :

  • L’île Maurice

Cette petite île de l’océan indien ne cesse d’étonner les investisseurs par son incroyable performance. Et vu la situation des autres pays du continent, certains experts parlent même d’un « miracle mauricien ». Il n’a fallu à l’île sœur que quelques années pour se démarquer. Un exploit qui lui confère la 30e place au niveau mondial et le premier rang en Afrique. La nation doit cette réussite à sa stabilité politique et sa croissance économique soutenue. Le tourisme est aussi l’un des secteurs-clés. Une réalité qu’on ne saurait ne pas apprécier durant un voyage en Afrique.

  • Le Botswana

Cet État d’Afrique Australe s’est fait remarquer par la qualité de son capital social et de sa gouvernance. Au niveau mondial, le pays est au 54e rang et en Afrique, il figure dans le Top 3. L’indice de prospérité le met au même titre que l’Afrique du Sud. La nation devra quand même réaliser des efforts dans le domaine de la sécurité ainsi que dans ceux de l’économie et de l’éducation.

  • L’Afrique du Sud

Normalement, la nation arc-en-ciel devrait être en deuxième position dans le classement africain puisqu’elle est considérée la 48e économie la plus performante du monde. Mais parce que dans le secteur du tourisme, elle a déjà l’avantage avec ses magnifiques plages et ses nombreux sites, ça aurait été trop évident de lui donner cette place (bien que ce soit le cas dans les listes officielles). C’est au niveau de l’environnement des affaires et de la gouvernance que ce pays africain a su se faire apprécier. Néanmoins, les séquelles de la période de l’apartheid influencent certaines branches, notamment celles de la sécurité et de la santé. Des efforts resteront à réaliser dans ces domaines en particulier.

Juin 14

Un séjour sans égal au Sri Lanka

Les pays du continent asiatique comme la Thaïlande, l’Inde, le Japon ou encore la Chine font partie des destinations touristiques les plus visitées tous les ans. Le Sri Lanka qui se trouve dans cette région de la planète constitue aussi une excellente adresse pour se dépayser et vivre des aventures inoubliables. En savoir plus »

Juin 13

Profitez à fond de vos vacances à Genève

Durant toute l’année, nous faisons face au stress du quotidien, au paiement des factures à chaque fin du mois, aux petits soucis de santé qui nous angoissent et qui nous font prendre dix années en plus. Pour compenser et déstresser, nous avons besoin d’un petit moment de répits, En savoir plus »

Articles plus anciens «