Jan 12

Organiser un safari en Tanzanie : nos conseils

La destination Tanzanie rime souvent avec safari et farniente. Ce qui est évident si l’on se réfère aux activités que l’on peut y faire et aux belles choses à voir comme le Kilimandjaro par exemple. C’est le plus haut sommet de l’Afrique. Il culmine à 5895 mètres d’altitude. Elle compte également dans son territoire Zanzibar, un véritable paradis pour les amateurs de plongée sous-marine. Côté faune, la Tanzanie abrite les plus grandes réserves d’Afrique. Rendez-vous dans la vallée du Rift pour découvrir par vous-même son fameux trésor animalier, à Serengeti, pour découvrir la fameuse migration de gnous, zèbres et gazelles ou encore dans le cratère du Ngorongoro connu comme étant la huitième merveille du monde.

Un voyage en Tanzanie offre également l’opportunité de rencontrer le peuple massaï, une communauté de guerriers et éleveurs semi-nomades du XVe siècle. Pour mieux organiser votre safari en Tanzanie, voici quelques éléments à prendre en compte.

Partir au moment de la période migratoire

La grande migration est un spectacle naturel immanquable. Il se déroule entre le Kenya et la Tanzanie depuis les plaines du parc du Serengeti vers la réserve naturelle de Masai Mara. La migration se déroule en fonction de la saison des pluies. Sur Serengeti et Ngorongoro, il pleut de janvier jusqu’au mars. D’ailleurs, c’est la période des naissances. Fin octobre au début décembre, Serengeti reçoit également la grande migration. Entre mars et avril, la zone est à nouveau sèche et les herbivores seront obligés de migrer vers le Nord, plus précisément vers le lac Victoria.

Quant aux parcs du Sud, juin à décembre est la bonne saison. Les parcs sont moins fréquentés à cette saison. L’aventure sera beaucoup plus excitante dans une telle ambiance.

Choisir entre les parcs du Nord et ceux du Sud

Pour un safari en Tanzanie, les parcs du Nord sont les plus fréquentés. Ils sont immenses et offrent plus de découvertes et d’émotions. La réserve de Serengeti et le célèbre cratère du Ngorongoro vous offrent l’opportunité d’assister à la grande migration des gnous, zèbres et gazelles, mais aussi la rencontre des Massaï.

En ce qui concerne les parcs du Sud de la Tanzanie, ils ont la particularité d’être moins fréquentés et plus petits que ceux du Nord. Ils n’en sont, pourtant, pas moins attrayants, car on y trouve diverses espèces que l’on ne peut apercevoir dans les parcs du Nord comme les antilopes rouannes, les antilopes sable ou encore les lycaons.

Mikumi, Ruaha, Selous, Katavi, Kitulo, Mahale, Saadani et Udzungwa sont autant de réserve qui garantissent un dépaysement, mais aussi et surtout une expérience de chasse extraordinaire. Ce qu’il faut surtout noter sur ces parcs c’est leur côté intimiste.

La question du logement

Il est vrai que dormir à la belle étoile en plein milieu de la savane est une expérience unique, mais si tel est votre choix privilégiez les campements sous tente de luxe. Avec ceux-là, tout est sur mesure : tente meublée, lit, espace pour se tenir debout.

Certains campements sont préinstallés durant toute la haute saison, pour éviter les mauvaises nuits à cause des petits insectes il vaut mieux faire une inspection avant de vous installer. Ce n’est pas rare que les tentes présentent des trous.

Si vous êtes à la recherche de bonnes adresses pour vous loger, voici une sélection des meilleurs hôtels en Tanzanie.

Vous avez maintenant les éléments indispensables pour préparer votre safari en Tanzanie. Profitez bien du voyage !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.