Août 30

L’AVE : une formalité obligatoire pour les voyageurs européens

Le Canada est l’une des destinations touristiques préférées des Européens. Avec ses parcs nationaux ouverts durant  toute l’année et ses hauts lieux d’intérêts, il ne manque pas d’activités. En hiver, on peut évidemment skier et voir les ours polaires, alors qu’en été,  les voyageurs profiteront de ses plages pour nager avec les dauphins. Toutefois, avant de découvrir la beauté de l’Amérique du Nord, il faudra s’occuper de quelques formalités.

L’AVE en quelques mots

Auparavant, les Européens pouvaient entrer librement sur le territoire canadien. Il suffisait pour cela de se munir d’un passeport valide et d’un billet d’avion. Cependant, les choses ont changé depuis 2016. Aujourd’hui, tous ceux qui souhaitent voyager au Canada doivent désormais se munir d’une AVE. L’autorisation de voyage électronique permet aux autorités concernées de vérifier l’identité du voyageur venant des pays éligibles au programme d’exemption de visa. Similaire au système mis en place par le gouvernement américain depuis 2008, l’AVE Canada sert à renforcer la sécurité intérieure du pays. Sans cette pièce, aucun étranger ne pourra embarquer à bord de l’avion. Toutefois, l’AVE n’est valable que pour les déplacements en courts séjours, en d’autres termes, ce document  ne concerne  que ceux qui n’excèdent pas les 90 jours. Ainsi, les voyageurs qui souhaitent résider dans le territoire canadien plus de 3 mois seront obligés de passer par la voie classique et   devront demander un visa ou une carte de résidents permanents.

Les conseils pour se procurer d’une AVE

L’obtention d’une autorisation de voyage électronique ne nécessite pas une démarche drastique. En effet, toutes les procédures sont informatisées et s’effectuent uniquement en ligne. Pour ce faire, le touriste doit se rendre sur le site officiel de l’ambassade américaine. Il devra par la suite remplir un formulaire. Les informations demandées exigées sont plus ou moins classiques. Elles concernent notamment l’identité du voyageur, son numéro de vol et ses antécédents judiciaires. Il faudra aussi joindre une adresse électronique valide, car l’AVE sera remise par mail, si la requête est accordée. Par ailleurs, pour accompagner les personnes physiques dans leurs démarches de voyage, des plateformes privées proposent également de faciliter les procédures. Moyennant des frais supplémentaires, le document sera octroyé en moins de 24 heures. L’AVE sera valide durant 5 ans et le touriste pourra également la remplacer, si jamais, il l’égare.