Août 24

A la découverte des parcs nationaux de l’Ouest Américain

Plus qu’une région, l’Ouest américain est un mythe. C’est là-bas que presque tout a été inventé. Silicon Valley est le berceau des nouvelles technologies, Los Angeles a donné naissance au cinéma et Las Vegas est la capitale des jeux d’argent. Véritable merveille du monde, le Far West abrite aussi des parcs aux paysages grandioses où la nature est reine.

Les parcs du Far West à ne rater sous aucun prétexte

Il est difficile de définir l’Ouest américain. À la fois urbain et huppé, il cache aussi une facette sauvage et une âme historique qui rappellent les exploits des pionniers. Dans les parcs nationaux, tous les ingrédients sont réunis pour laisser libre cours à l’imagination des touristes. Si certains pensent à la ruée vers l’or, d’autres imaginent le quotidien des cow-boys. Mais avant de s’interroger sur la vie de Billy the Kid, cap vers le Sud pour atterrir dans l’Etat de l’Utah.

Là-bas, le parc national de Zion attend les touristes qui veulent découvrir des étendues sauvages. Le parc de Bryce Canyon ou encore Capitol Reef a des airs de Machu Picchu avec ses formations rocheuses. Ce sont des endroits parfaits pour s’initier à l’escalade. Certains responsables ont d’ailleurs déjà aménagé certains sites pour ce faire. Ils proposent également des séances de parapente pour apercevoir les vallées de l’Utah depuis le ciel.

Les formalités obligatoires avant le grand voyage

Du Nevada à l’Arizona, en passant par le parc national de Yellowstone, le Far West ne laissera pas les touristes à leur faim. Déserts, cactus, séquoias géants et surtout sensations fortes seront aux rendez-vous. Il faut absolument gouter les  fameux pancakes dans l’un des cafés de la route 66 lors des petites pauses. Toutefois, avant même de fixer son itinéraire, il faut d’abord régler certaines procédures administratives.

En effet, pour voyager aux Etats-Unis, les Européens doivent disposer d’une autorisation de voyage électronique. Ce dispositif a été mis en place en 2009 afin de limiter les entrées illégales dans le pays. Pour s’en procurer, il n’est pas nécessaire de faire des allers-retours à l’ambassade américaine. La démarche s’effectue uniquement en ligne. Consultez plus d’informations sur la demande ESTA sur http://www.gayvoyageur.com/etats-unis/esta-document-voyager-etats-unis.Pour ce faire, on peut soit se connecter sur le site officiel du gouvernement américain, soit s’adresser à une plateforme privée, s’il s’agit d’un cas urgent. Le visa électronique remis sera valable pendant deux ans. Il permettra au voyageur de séjourner aux Etats-Unis durant 3 mois.