Août 16

Quelques préparations à faire pour partir aux États-Unis

Des films policiers d’une grande qualité de production, des stars qui paraissent être la preuve que la vieillesse peut être combattu, des photos qui semblent venir d’un autre monde : les États-Unis sont depuis toujours LE rêve que bon nombre d’entre les Français veulent réaliser. Une découverte de la ville de New York, monter dans la Statut de la liberté, goûter à la fraîcheur de ses plages et de sa mer : les activités que l’on peut y faire sont nombreuses. Mais avant de plier bagage, http://www.terravoyages.com recommande de passer par quelques étapes préparatifs.

Une demande VISA

Partir aux États-Unis implique que l’on doit faire une demande de VISA. Les douanes dans ce pays sont très exigeantes. Leurs frontières sont hermétiquement fermées pour ceux qui ne disposent pas d’une carte de séjour. Mais depuis peu, dans l’optique de soulager les ambassades, les États-Unis ont instauré une facilitation de l’obtention de leur visa touristique. Désormais, qui veux y faire un séjour peut demande leur VISA en ligne.
Attention cependant, ce genre de document n’est valable que pour un séjour de 3 mois. Et afin de garantir la réussite de la démarche, il faut fournir un passeport valide. Généralement, le VISA électronique pour les États-Unis s’obtient en 72 heures.

Quelques bases en anglais ne seraient pas une mauvaise chose

Dans le but de garantir la réussite de son séjour, avoir quelques bases en anglais ne serait pas un luxe. Mais attention, l’anglais américain est bien différent de la langue utilisée en Grande-Bretagne. Les accents et les prononciations ne sont pas les mêmes. Quid à prendre des cours, autant que ce soit dans la bonne langue.
Dire bonjour, au revoir et savoir se présenter est un minimum. Mais dans la mesure où on se trouvera dans un pays totalement nouveau, que l’on aura peut-être besoin de demander son chemin, avoir un niveau standard en anglais est préférable. Ainsi, on pourra tenir une conversation complète sans avoir besoin de l’aide d’un intermédiaire.

Troquer ses euros contre des dollars

L’euro n’a plus aucune valeur aux États-Unis. La monnaie nationale est ici le dollar américain. A chacun ses manières de procéder. Certains optent pour un change avant le décollage. D’autres préfèrent troquer leurs monnaies qu’une fois arrivée sur place. Outre les aéroports, les hôtels disposent également d’un bureau de change. De quoi faciliter le déroulement du séjour.
Mais attention, pour être sûr de disposer des fonds nécessaires pour toute la durée du voyage, se tenir au courant des taux de change est un must à faire.