Jan 07

Que manger lors de votre séjour en Campanie ?

Le Vésuve, les églises de Naples, les ruines de Pompéi, la côte amalfitaine… mais aussi la pizza napolitaine, la mozzarella de bufflonne, les citrons d’Amalfi et les « larmes du Christ », c’est-à-dire le vin issu des vignobles volcaniques ! Pendant votre séjour en Campanie, ne vous contentez pas de visitez la région, goûtez-la : qualifiée de « Campania Felix » du temps des Romains en raison de la fertilité de ses terres et de la générosité de son soleil, cette « heureuse » contrée d’Italie du sud est un véritable réservoir à saveurs et prouesses gastronomiques. Alors, que manger en Campanie ?

Une bonne pizza

Pour commencer, lors de vos vacances à Naples, vous apprendrez très vite à distinguer une « pizza napolitaine » d’une simple pizza. Là-bas, on ne plaisante pas avec les spécialités culinaires, surtout quand elles sont nées sur place ! En effet, bien que les origines de la pizza soient assez incertaines, c’est tout de même dans des ouvrages napolitains qu’on en retrouve les premières traces, dès l’époque médiévale. En Campanie, vous ne manquerez pas de pizzerias où vous installer pour déguster l’un de ces délices cuits au feu de bois, mais une soirée à « l’Università della pizza » à Vico Equense, où la pizza est conçue comme une véritable œuvre d’art, est incontournable.

Une mozzarella fraîche

Oubliez les mozzarellas sous vide achetées au supermarché ou même fraîches, chez le traiteur italien du coin. A Caserte, où vous pourrez par ailleurs admirer les œuvres somptueuses de l’architecte Vanvitelli, la mozzarella se déguste encore chaude, tout juste confectionnée avec du lait tout frais tiré. On la savoure nature, avec un filet d’huile d’olive ou accompagnée de tomates et de romarin dans une salade « caprese ». Cuite, sur la pizza ou dans certains plats de pâtes, elle est fondante et onctueuse à souhait. En « carrozza », elle est frite et croquante, mais tout aussi réjouissante pour les papilles !

Un verre de limoncello…

Vous vous en apercevrez rapidement lors de vos balades en Campanie , que ce soit à la ville ou à la campagne, la région regorge de citronniers ! Ce n’est donc guère étonnant que les citrons de Sorrente ou encore d’Amalfi, reconnaissable à leur forme bosselée et à leur volume supérieur à la moyenne, soient devenus, au fil du temps, l’un des ingrédients-clés de nombreuses recettes locales. Dont le fameux limoncello, une liqueur sucrée qui se sirote après le repas, en guise de digestif.

… ou un verre de vin !

Si les vins toscans sont généralement les plus connus à l’étranger, les crus issus des vignes de la Campanie méritent tout autant d’être découverts. Terre viticole depuis les temps de la colonisation grecque aux alentours du VIIIe siècle, les Napolitains ont eu tout le temps de mettre à profit les leçons de l’envahisseur en matière de bons vins. Même s’il est d’usage, chez nos voisins transalpins, de boire une bière avec sa pizza, vous ne refuserez pas un petit verre de Taurasi ou de Greco di Tufo (rouges) ou encore, pour accompagner une pizza aux fruits de mer, de Lacryma Christi del Vesuvio (blanc) pour accompagner la vôtre !
Vous pouvez découvrir d’autres plats et mets régionaux étrangers sur le site Iloisirs.fr.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.