Avr 10

Catacombes de Paris : visite sans faire la file

Les Catacombes de Paris sont un site touristique parmi les plus insolites de la capitale. Faisant autrefois partie des anciennes carrières souterraines, elles ont servi d’ossuaire municipal à la fin du 18e siècle. Environ 300 000 visiteurs viennent rendre visite le site tous les ans. Il est à noter que les catacombes de Paris dépendent aujourd’hui du musée Carnavalet. C’est ce dernier qui assure le fonctionnement de ce musée souterrain de Paris.
Que comprend la visite de l’ossuaire municipal ?
Comment y accéder sans faire la queue ?
Voici les réponses.

Visiter les galeries d’accès

L’Aqueduc d’Arcueil, l’atelier, la galerie de Port-Mahon, Le Bain de pieds des carriers sont les principales curiosités des galeries d’accès des catacombes de paris. Le premier permettait l’approvisionnement en eau du palais du Luxembourg. L’atelier fait référence aux anciennes carrières de Lutétien. À quelques centaines de marche de l’entrée, des salles de petite taille attendent les visiteurs avec des panneaux représentant l’histoire du site. Elles servent également de temps en temps de lieux d’exposition. La galerie de Port-Mahon est celle où l’on trouve les magnifiques sculptures de Décure alias Beauséjour, un carrier ayant aussi servi dans les armées de Louis XV.

Découverte de l’Empire de la mort

Après la traversée des galeries d’accès aux catacombes de paris, vous arrivez devant une porte métallique où est écrit « Arrête ! C’est ici l’empire de la mort ». Vous l’aurez deviné, c’est la porte d’entrée de l’ossuaire proprement dit. Cet endroit abrite six millions d’ossements de Français dont une grande partie se trouve dans des galeries inaccessibles. L’ossuaire occupe une surface de 10 993m2 d’une hauteur moyenne de 1,50m. Outre les squelettes, on y trouve des inscriptions indiquant la date de transfert et la provenance des ossements. Les autres plaques comportent des citations. L’ossuaire possède également une chapelle qui servait à l’office des morts. Celle-ci abrite une grande croix de couleur blanche, ainsi que des tabourets de pierre. Lors de la visite de l’ossuaire municipal, vous aurez également l’occasion de découvrir la lampe sépulcrale, le tombeau du poète Gilbert ainsi que les galeries où se reposent les ossements de ceux qui ont été tués lors des combats de Tuileries et de la Révolution.

Que voir dans la galerie de sortie ?

À la sortie de l’ossuaire, vous vous retrouvez à dix-huit mètres en dessous de la rue Rémy-Dumoncel. Vous découvrez trois fontis consolidés par une maçonnerie de 11 mètres de hauteur, ainsi que des strates géologiques. Pour sortir de la galerie, il faudra traverser un escalier de 83 marches montantes qui aboutit sur la rue Rémy-Dumoncel. Il est vrai que l’entrée aux Catacombes de Paris n’est jamais facile. Même si elle est gratuite pour certaines catégories de visiteurs, dont les moins de 18 ans, il faudra parfois attendre des heures avant de pouvoir visiter le site. En effet, en raison de la singularité de ce musée, il attire une foule de visiteurs, et ce, à n’importe quelle période de l’année, notamment pendant les vacances. Pour avoir un accès immédiat aux catacombes de paris, la réservation d’un ticket coupe-file se révèle donc astucieuse.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.