Jan 22

Le casque de ski, l’atout sécurité

La tendance se confirme saison après saison, le casque est devenu l’accessoire indispensable pour passer une journée de ski en toute sécurité. Autrefois gros et disgracieux, les marques l’ont rendu esthétique, léger. Il sait désormais se faire oublier.

Préférer un casque neuf

Au moment de vous équiper, vous serez sans doute tenter, surtout pour vos enfants, de vous orienter vers de l’occasion. Acheter un casque de ski neuf permet d’être assurer de « l’historique » de votre matériel. Vous serez certain qu’il n’a pas eu de chocs.

Choisir sa taille

La taille du caque est primordiale car trop petit vous serez dans l’inconfort toute la journée. Trop grand, et le casque flottera, et ne vous sera d’aucune utilité. Le geste est assez simple, vous devez mesurer votre de tour de tête sur la partie la plus large, soit légèrement au-dessus des oreilles, à l’aide d’un ruban de couture. Si vous n’en possédez pas, une ficelle fera l’affaire avec une marque que vous reporterez sur un mètre. Vous obtiendrez un chiffre entre 52 et 65. A vous suivre le guide des tailles.

De plus en plus léger

Au gré des innovations, le casque devient de plus en plus léger. Son poids normal pour une taille adulte dépasse les 520 g, mais vous pouvez en trouver à moins de 400 g. Cela déprendra de sa conception, soit en deux couches (une coque de protection rigide et une doublure qui amortit les chocs), il sera plus plus lourd ou une seule couche (système In Mold, qui fusionne la coque externe et l’amortisseur de chocs). La technologie MIPS s’impose dans les casques de ski haut de gamme grâce à la très haute absorption des chocs.

Aération, visière, oreillette

Les casques disposent de plusieurs atouts techniques. L’aération par exemple, en dessous de huit trous, sa ventilation sera bonne, au-delà l’humidité sera davantage évacuée. Vous pouvez le choisir avec une visière intégrée qui vous permettra de garder vos lunettes de vue. Sans visière, vous devrez porter un masque, ou au mieux, des lunettes de soleil. Les oreillettes vous protégeront du froid, certains casques sont connectés. Le prix varie en fonction de tous ces avantages.

Essayer avant d’acheter

On a beau prendre la bonne taille, toutes les têtes de se ressemblent pas. Un élément de serrage, une couture, une doublure, un rien peut se transformer en un véritable irritant. Il est donc important de l’essayer, de le serrer, de fermer la jugulaire, de bouger la tête, de se mettre en situation.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.